facebook

L'îlot C se construit !

Après les maisons de l’Arche, les 2 immeubles d’habitat participatifs : le Bélandre et Futur composé, un quatrième projet prendra place au cœur de l’îlot C.

Il s’agit d’un programme de 17 logements en accession réalisé par le constructeur Bartholdi Promotion et conçu par l’agence parisienne d’architecture Belus et Henocq. 

© SERS

Le plan général du bâtiment comprend 3 plots reliés par des circulations verticales et horizontales. Chaque plot est composé d’un socle de 2 niveaux (R+1) surplombé d’une maison sur le toit.

Chaque maison possède une toiture terrasse végétalisée accessible. Des terrasses en bois, des jardins privés et un jardin partagé au bord du quai Dusuzeau constitueront des prolongements extérieurs pour tous les logements.

© SERS

Outre la qualité d’usage recherchée pour les logements, le projet se singularise par ces performances énergétiques et par l’usage intensif du bois dans la construction.

Le projet s’inscrit dans la démarche expérimentale E+C- (énergie positive et bas carbone) portée par l’État et qui préfigure la prochaine réglementation thermique.

Tout d’abord, le projet architectural a été développé selon les principes de l’architecture bioclimatique qui valorise le contexte et le recours aux apports passifs (soleil par exemple). Un soin particulier est ensuite apporté à l’isolation et à l’étanchéité à l’air du bâtiment ce qui permet de diminuer de 20 à 30% les consommations d’énergie par rapport à la réglementation.

© SERS
L’autre objectif est de limiter l’impact «_carbone_» lors de la construction de l’immeuble en utilisant massivement le bois. Ainsi l’ensemble des façades seront en bois avec une isolation majoritairement en laine de bois.

Les maisons sur le toit seront, elles, intégralement construites en bois (plancher, murs, façades). A l’extérieur, le bardage bois est systématisé sur l’ensemble du bâtiment. Il sera pré grisé pour garantir une tenue de la teinte de la façade dans le temps.

La mise en chantier est prévue au printemps 2019.