En images...

1. Ecoterra- Passage de la Gosseline

2. Axiom - rue Edmond Michelet

3. Horiz'home - rue Levinas

4. Résidence Kellermann - rue de l'Elbe

5. Quatr - O- Danube - Passage de la Gosseline

6. Belved'air - rue Rosa Bonheur

7. L'Arche - Passage de la Gosseline

« Bosco verticale » ou « bois vertical »

À Milan, un hectare de forêt planté sur deux tours

« Bosco verticale », littéralement « bois vertical » est une idée originale de l’architecte milanais Stefano Boeri, qui a comme ambitieux projet de fonder un « Milan bio » à commencer par la construction d’immeubles végétaux dans sa ville natale. 


Les deux immeubles d’habitation hauts de 110 et 76 mètres ont été inaugurés en 2014. « Utopique » diront certains, « futuriste», diront d’autres, mais répondant à des préoccupations bien d’actualité.

Plus de 900 arbres (allant jusqu’à 6 mètres de haut), 500 arbustes et 11 000 plantes garnissent les étages de verre et d’acier de la « Bosco verticale », une vraie forêt urbaine.

Des façades arborées pour réduire la pollution

Tout est fait pour que la flore s’épanouisse, ainsi la disposition des plantes se fait selon leurs besoins avec des conifères sur les balcons nord et des plantations méditerranéennes côté sud.

Cette végétation foisonnante nécessite une quantité importante d'eau (assurée grâce à un ingénieux système de récupération des eaux usées) et de nutriments et va contribuer à embellir l'image du quartier tout en capturant du dioxyde de carbone pour produire de l'oxygène, dans une ville connue pour sa pollution atmosphérique.

Cette végétalisation joue également un rôle de protection contre le soleil, de climatisation et de contrôle du microclimat en fournissant de l'ombre et un microclimat plus tempéré tout au long de l'année.


Par ailleurs, les plantes et leur substrat peuvent aussi, dans une certaine mesure, atténuer le bruit urbain ou mieux le faire supporter.

Une certaine biodiversité s’est aussi installée dans cette forêt verticale (oiseaux, chauve-souris, insectes, mousses, champignons…).

C'est une première mondiale en termes d'écologie urbaine et un nouveau moyen d'intégrer l'arbre en ville.

Quelles initiatives vous inspirent ce projet pour, à notre tour, végétaliser notre quartier ?

Pour en savoir plus :
https://www.stefanoboeriarchitetti.net



                  

La barque aux fruits et légumes...

Jetant un regard distrait vers le quai du bassin Dusuzeau ou prêtant l’oreille au mugissement inattendu d’une corne de brume, peut-être avez-vous vu apparaître une barque comme on en voit peu sur les bassins du Port Autonome.

Une barque traditionnelle en bois, à fond plat, de 10m de long, couverte de casiers débordant de fruits et de légumes.

C’est le moyen de transport  qu’a choisi Christophe Moegling, créateur de l’enseigne « Au petit marché d’Alsace », pour proposer aux strasbourgeois des produits du terroir. 


Christophe privilégie les produits de l’agriculture biologique ou de l’agriculture raisonnée et le « circuit court », donc les producteurs locaux.

C’est ainsi que beaucoup de légumes sont cultivés « bio » aux Jardins de la Montagne Verte, soit à moins de 4 km de l’écoquartier Danube.

Les produits proposés dépendent de la saison : pas de fraises en plein hiver !

De nombreuses variétés de fruits et légumes sont disponibles directement sur la barque.

Sur  commande,  on peut aussi obtenir  d’autres produits  du  terroir : fromages,  miel, confitures,  soupes,  sauces, coulis,  charcuterie et même de la bière et jus de pomme !

La barque avec son petit marché flottant est présente tous les samedis matins, entre 9 h 30 et 10 h 30, sur le ponton situé au pied de la tour Elithis.


Pour plus de précisions :
https://www.aupetitmarche-alsace.fr ou téléphoner au 07 87 98 90 64.

Des passionnées du tricot

Rencontres créatives et gourmandes une fois par mois

Un jeudi par mois, la pâtisserie " La Passion des Délices ", 12 rue de l'Elbe, accueille tricoteuses et crocheteuses du quartier de Neudorf.

La dernière retrouvaille a eu lieu jeudi 5 juillet autour de dégustations de gâteaux, de glaces, du café et du thé.


Chaque rencontre est l'occasion d'échanger, de partager, de demander conseil autour des projets et des réalisations.

" C'est toujours un moment agréable dans un cadre lumineux où nous sommes toujours reçues avec le sourire " dit Claude, l'organisatrice.


En précisant : " C'est ouvert à tous, même les messieurs sont aussi les bienvenus. Il ne s'agit pas d'un cours, tout le monde apporte son propre matériel. Le groupe est informel, pas besoin d'inscription préalable, seulement sa bonne humeur et c'est tout". 


Maintenant vous le savez, si vous avez envie de passer un bon moment, de papoter, de goûter à quelques douceurs, et aussi partager  trucs, astuces, conseils, tout en tricotant ou crochetant, prochain rendez-vous, le jeudi 9 août de 14h à 16h.

Pour tout savoir sur le groupe, jetez un coup d’œil au blog : 
" Tricothé à Neudorf " - www. tricotaneudorf.canalblog.com

L'EHPAD Danube a besoin de vous !

Ouvrir une fenêtre sur le monde grâce au bénévolat


Vous avez un talent, une passion et surtout une envie d'aider ?

L'EHPAD Danube recherche tous types d'intervenants bénévoles : peintres, musiciens, conteurs, botanistes, danseurs, cuisiniers, conférenciers, magiciens, DIY (faire soi-même)...

Si l'écoquartier est bien un espace de vie ouvert sur le monde extérieur, il existe à l'intérieur de celui-ci, un lieu de vie qui lui, est un peu isolé, c'est l'EHPAD.

Rejoindre leur groupe de bénévoles, c'est la possibilité d'offrir à ses résidents une fenêtre sur le monde.

Cette demande s'inscrit dans la démarche de l'écoquartier, en réunissant deux aspects essentiels du développement durable : le social et l'économique.

Cela peut se traduire, en premier lieu, par des interventions ponctuelles, puis si cela plaît aux résidents, éventuellement déboucher sur des interventions plus régulières (par exemple une fois par mois).

Des animations qui font du bien

L'objectif des animations en maison de retraite est de donner du sens au quotidien en trompant l'ennui, en rassemblant les gens pour éviter l'exclusion sociale et en leur proposant de faire travailler le corps et l'esprit. Ces activités peuvent aider à combattre la démence sénile.

Les propositions musicales et autres spectacles ne demandant pas d'interactions du public sont très appréciés car accessibles à tous les résidents.

Les valeurs du bénévolat


Le bénévolat doit être accessible à toute personne indépendamment du sexe, de l'âge, de la nationalité, des options philosophiques ou religieuses, ou encore de la condition physique, sociale ou matérielle.

Il se réalise dans une approche éthique et humanitaire en respectant la dignité humaine.

Devenir bénévole demande d'être attentif aux besoins dans la société et stimule la participation de la collectivité pour y répondre.
Le bénévolat favorise l'initiative, la créativité et l'esprit de responsabilité ainsi que l'intégration et la participation sociale.

Ils sont déjà venus...


L'EHPAD a déjà accueilli des élèves du Conservatoire de Strasbourg (piano et violon), des musiciens indépendants de tout genre : accordéon, flûte de pan, chorales, etc..., et différents ateliers manuels : pâtisserie, arts plastiques, bricolage, etc.

Accompagnement à la personne

L'EHPAD recherche aussi de manière ponctuelle des bénévoles pour accompagner les personnes âgées dans les activités manuelles ou pour des sorties futures.

Pour toute information complémentaire, contacter Sylvie ou Christophe du 
« service animations » au 03 88 60 83 00.
Site : www.associatheque.fr

Hello Danube !

« Nous voilà expérimentant chacun avec nos particularités, la vie dans la tour Elithis, peaufinée jour après jour, ce qui ne fut pas simple.

Mais quelle surprise, en entrant dans ce phare terrestre ; nous fûmes unanimes dans notre première réaction : rester bouche bée devant le panorama dans le cadre de nos fenêtres et tout en haut dans le « cœur social ».


Nous découvrîmes la ville, immense tissu urbain, vue du ciel, ses passants, ses routes, son tram, ses vélos et au loin les Vosges et la Forêt Noire, les coulées d’eaux scintillantes ou de verdure, les quartiers tous soudés, et la cathédrale majestueuse. Et puis les bateaux, les oiseaux aquatiques…



Nous n'avions plus le nez au ras des rues, nous volions. À l'ouest, la splendeur des couchers de soleil nous saisit encore, le ciel se pare de rouge flamboyant ou de toutes les gammes de rose, le soleil de juillet se couche dans le ventre de la cathédrale, se parant d'un écran de dentelle.


La nuit venant avec son calme et sa fraîcheur, ses lumières scintillantes, je médite et forme des vœux, car après quelques râleries diurnes sur la difficulté de vivre, l'âge venant, dans cette grande ville vibrante, un brin indisciplinée, pas toujours clean, je continue à l’aimer.

En ce Danube de béton, je souhaite à tous ses habitants : le meilleur d'eux-mêmes : la créativité, l'inventivité mais tout en souplesse et surtout de garder une belle humanité à partager ».

Christiane

















Organiser un pique-nique "zéro-déchet" (défi anti-gaspi de Laetitia Birdes)

Qu'est ce que c'est ?

Un pique-nique pour lequel on ne va pas créer de déchets ni au moment de la préparation, ni sur place.




Préparation :
  • privilégier les produits de saison, locaux et bio pour cuisiner et pouvoir recycler les épluchures (cf article du mois de juin)
  • ainsi que les produits en vrac (magasin vrac ou marché)
  • privilégier le "fait-maison" plutôt que des produits déjà prêts et emballés.
 


Durant votre pique-nique :
  • préférer un panier, un sac isotherme ou en tissu à des sacs en plastique  
  • apporter de la vaisselle et des couverts réutilisables
  • préférer une gourde à une bouteille en plastique et des serviettes en tissu plutôt qu'en papier
  • utiliser des contenants réutilisables et transportables (bocaux, pots à confiture, boîtes en verre ou en plastique, bouteille en verre...), des sacs à vrac/torchons pour les sandwichs plutôt que du papier aluminium ou du film transparent.
Après :

Récupérer les déchets compostables et ses déchets recyclables afin de laisser l'endroit du pique-nique dans le même état qu'à votre arrivée.

Idées plats zéro déchet pour votre pique-nique :

> salade en pot (de légumes, de     lentilles, de pâtes, de riz)
> salade de fruits en pot
> citronnade
> houmous avec des légumes à croquer
> chips maison d'épluchures de pommes de terre, carottes, courgettes !

Passage du Neckar

Le Neckar est un affluent du Rhin par la rive droite, long de 362 km, dans le Bade-Wurtemberg, à l'ouest de l'Allemagne.

Dénomination du passage reliant le quai du Bassin Dusuzeau à la rue de l’Elbe à l’est du passage de la Gosseline.