Des chauves-souris sont présentes sur notre écoquartier. Des animaux fabuleux.

Rarement un animal s’est vu affublé d’autant de fantasmes et de peurs. La réalité est toute autre… Il y a entre 1000 et 1200 espèces de chauves-souris, près du quart des espèces de mammifères recensés dans le monde. Environ 34 espèces vivent en France.

Elles ne construisent pas de nids, mais elles ont besoin d’abris, souvent constitués par des trous dans les arbres ou dans les bâtiments. Là, où elle s’installe elle ne crée pas de dégâts, elle ne transporte pas de matériaux. Enfin, son urine et son guano ne sont pas porteurs de maladies.

Les chauve-souris françaises sont exclusivement insectivores. Certaines consomment jusqu’à 2000 moustiques par jour.

Elles sont totalement inoffensives pour l’homme.

De nos jours, de multiples facteurs menacent les populations de chauves-souris :

- la disparition de leur habitat : rénovation des bâtiments, destruction de hangars, de vieux bâtiments, abattage des grands et vieux arbres,
- la transformation de leurs zones de chasse et de vol,
- la disparition des prairies, destruction des haies, disparition de zones humides, des zones boisées, artificialisation des cours d’eau…
- les dérangements durant les périodes d’hibernation et de reproduction,
- l’utilisation de produits phytosanitaires : en agriculture et lors des travaux domestiques.

Que faire pour remédier à ce déclin des chauves-souris ?

  • lors de travaux de rénovation de maison, prendre en compte la potentielle présence de chauve-souris,
  • utiliser des produits non toxiques pour le traitement des charpentes, des boiseries
  • créer ou conserver quelques cavités dans les murs, lors de la construction et de la rénovation
  • préserver l’accès aux combles et aux caves,
  • installer des nichoirs artificiels,
  • encourager le maintien des haies, en replanter,
  • favoriser le maintien des vieux arbres sous réserve de la préservation de la sécurité,
  • limiter l'emploi des pesticides en agriculture et,
  • favoriser les arbres têtards.