Et de trois ! Pharied...

L'aventure commune du troisième projet d'habitat participatif

La résidence portée par le groupe Pharied commence à sortir de terre. Un projet dont une partie des logements sera destinée à des jeunes entre 18 et 30 ans.

Ce groupe s’est constitué autour des 3 valeurs : habiter la ville, promouvoir la diversité et la solidarité, respecter l’environnement.

Parmi les moteurs du projet, le choix de matériaux sains et écologiques préservant la santé de ses habitants et permettant de réduire l’impact de la construction sur l’environnement, ont été déterminants.

L’immeuble comportera 12 logements, 6 en accession à la propriété, 5 locatifs sociaux à destination des jeunes actifs sans critère d'âge (financement PLS) et 1 logement locatif libre, gérés par l’association AMITEL, proposant ainsi une mixité d’occupation.

Le totem du Danube

L’immeuble haut de 25 m que rythmera et ponctuera la façade du bassin Dusuzeau. Il a été traité comme un signal, tel un phare ou un totem.
Il apparaîtra comme un monolithe sobre et homogène dont les murs en béton apparent de teinte sombre sont creusés sur ses 4 façades par de larges fenêtres et baies d’angle.

Il sera coiffé par des  des plantes qui émergeront d’une pergola placée sur la toiture terrasse accessible qui contrastent avec l’aspect minéral du traitement des façades. Ce totem reposera sur un socle largement vitré qui accueillera un espace de coworking loué à la start-up Seegn.

Une attention particulière a été portée à l’apport de lumière naturelle et aux différentes vues vers l’extérieur depuis les logements, puisqu’ils disposent tous d’une triple orientation.

Construire un projet de vie

Pour un groupe de particuliers, construire un immeuble n’est pas un simple projet immobilier. C’est avant tout un projet de vie, une aventure commune, avec sa part de risques, d’excitations, de moments de démotivation et de satisfactions.

Le chantier démarrera en mars 2018 après 2 mois de préparation et de mise au point avec les entreprises.

Ce projet n’aurait jamais vu le jour sans l’implication de l'ensemble des partenaires, la SERS, en tant qu’aménageur, grâce à son sens de la communication et à sa compréhension de la démarche du groupe Pharied, et l'équipe de maîtrise d’œuvre, autour du cabinet d’architecture TOA, qui a fait preuve de patience, écoute et de professionnalisme.

Pharied espère que son arrivée dans le quartier ne sera pas trop bruyante et donne rendez-vous en mars 2019 pour faire le tour du propriétaire  !

Pour en savoir plus :
www.amitel.eu
www.seegn.fr