Cet été, pas de répit pour les chantiers !

Le démontage des grues sur les lots A1 et I marque l’achèvement du gros œuvre pour les programmes immobiliers du Nouveau Logis de l’Est (31 logements en locatif social et 260 m² de commerces) et de Nexity (122 logements dont 33 en locatif social et 1350 m² de bureaux). Ces programmes entament maintenant leur phase de finition.

Le programme mixte de l’école maternelle et de 50 logements sociaux sur l’îlot G avance à bon rythme. La fin du gros œuvre est attendue pour l’automne.

Le bâtiment du groupe d’habitat participatif Pharied (12 logements et 80 m² de commerces) pousse à la vitesse d’un étage tous les 15 jours et le démontage de la grue devrait intervenir fin juillet.  Le démontage des grues sur les lots A1 et I marque l’achèvement du gros œuvre pour les programmes immobiliers du Nouveau Logis de l’Est (31 logements en locatif social et 260 m² de commerces) et de Nexity (122 logements dont 33 en locatif social et 1350 m² de bureaux). Ces programmes entament maintenant leur phase de finition.

Le programme mixte de l’école maternelle et de 50 logements sociaux sur l’îlot G avance à bon rythme. La fin du gros œuvre est attendue pour l’automne. Le bâtiment du groupe d’habitat participatif Pharied (12 logements et 80 m² de commerces) pousse à la vitesse d’un étage tous les 15 jours et le démontage de la grue devrait intervenir fin juillet.           
      

Enfin, trois nouveaux bâtiments sont en voie de démarrage : le programme « La Saulaie » du constructeur Nouveau Logis de l’Est (voir n°6 du journal), le programme « Ambitions » de Bouygues Immobilier (voir n°5 du journal) et un programme en habitat participatif " Le Bélandre " (16 logements et bureaux) porté par la société UNANIM.

Le mois de juin a vu aussi se concrétiser les tous premiers mètres carrés d’aménagement définitif au pied de la tour Elithis. Ces aménagements vont se poursuivre fin 2018 et début 2019, au fur et à mesure de l’année pour les chantiers d’abord rue de l’Elbe, puis rues Etienne Juillard et Emmanuel Levinas.